Murs Invisibles

Iakeri

No items found.
Mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15 avril
Maison de l'Étudiant

Murs Invisibles utilise les statistiques de genre disponibles et en accès libre afin de rendre visible ce fait social. Cette installation se présente sous la forme d'un environnement sonore nébuleux au sein duquel se meuvent des mobiles en formes de méduses - référence à la figure mythologique Méduse - et sur lesquels sont affichées des données relatives aux inégalités de genre

Trois temps composent l'oeuvre: Disparition, Ecarts, Violence. Chacun se concentre sur un aspect des rapports de domination et modèle l'environnement de l'oeuvre. Suivant la nature de l'écart statistique, les sons et les formes qui composent l’œuvre vont être détériorés, saturés ou invisibilisés. Des données locales - en fonction du lieu d'exposition - s'ajoutent à des données nationales et internationales créant une proximité avec le spectateur.

Découvrez le collectif Iakeri avec leur installation Murs Invisibles, à la Maison de l’Étudiant de l'Université la Rochelle (FLASH).

Mercredi 13 avril 13h - 17h
Jeudi 14 avril 9h - 19h
Vendredi 15 avril de 9h - 20h

Maison de l'Étudiant - 3 Pass. Jacqueline de Romilly, 17000 La Rochelle

Iakeri

Créé en 2017, le collectif IAKERI est la réunion de trois femmes aux parcours et aux recherches variés. Alice Guerlot-Kourouklis, sociologue et musicienne, en charge de la conception, de l’écriture sonore et de la composition musicale. Jimena Royo-Letelier, physicienne chilienne, s’est occupée de la conception, de la programmation et de l’écriture numérique et visuelle. Enfin, Aneymone Wilhelm, plasticienne et scénographe, a réalisé la scénographie et les sculptures. 

WebsiteFacebookInstagramTwitter
No items found.
No items found.