• @festivalzero1
  • @ZERO1Festival
  • festivalzero1_lr
  • YouTube - Cercle blanc

© 2020 Festival ZERO1

10 MAI 2019 | 19h30 | LES REBELLES ORDINAIRES

La synthèse sonore par modèle physique :  du modèle mathématique à l’instrument virtuel

L’informatique personnelle fait partie de ces inventions technologiques qui, à l’instar de la guitare électrique et des boites à rythme, a profondément modifié le paysage sonore et les pratiques musicales. Cet outil est de nos jours couramment utilisé pour synthétiser des sons, qui sont incorporés dans les productions musicales de tous styles.

 

Plusieurs paradigmes de synthèse ont été développés tant par les scientifiques que par les artistes, donnant lieu à une classification de ces processus de génération de sons artificiels.

 

Dans cette communication, Antoine Falaize se concentrera sur celui de la synthèse sonore par modèle physique, qui s’attache à reproduire par un ordinateur le comportement de systèmes producteurs ou transformateurs de sons, existants ou imaginaires, à partir du modèle mathématique plus ou moins idéalisé de ces systèmes.

Antoine Falaize - Ingénieur de recherche expert en calcul scientifique

Antoine Falaize a obtenu le diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques en Vibrations, Acoustique et Signal de l’Université du Maine (Le Mans, 72) en 2006, avant une expérience de producteur de musique et d’ingénieur du son. Il a obtenu le master spécialisé en Acoustique et Traitement Informatique Appliqués à la Musique à l’Université Paris VI en 2012. Il a conduit sa thèse au laboratoire des Sciences et Technologies de la Musique et du Son (STMS, UMR CNRS 9912, IRCAM, Paris VI) de 2012 à 2016 avec comme sujet « Modélisation, simulation, génération de code et correction de systèmes multi-physiques audios: Approche par réseau de composants et formulation hamiltonienne à ports ». Il est actuellement ingénieur de recherche expert en calcul scientifique au sein du Laboratoire des Sciences de l’Ingénieur pour l’Environnement (LaSIE, UMR CNRS 7356, Université de la Rochelle).