Les artistes

Les détails de la programmation ici: Festival ZERO1 – Programme 2016

Sine Qua Non Art

Création de pièces chorégraphiques, transmission d’un savoir-faire à partir de leurs expériences multiples, actions de médiation auprès des publics, engagement dans des projets de coopération internationales, les différentes activités de la compagnie interrogent à chaque fois les processus de création liés à l’acte artistique et les modalités de mise en oeuvre de l’action culturelle auprès des publics.

Création de pièces chorégraphiques, transmission d’un savoir-faire à partir de leurs expériences multiples, actions de médiation auprès des publics, engagement dans des projets de coopération internationales, les différentes activités de la compagnie interrogent à chaque fois les processus de création liés à l’acte artistique et les modalités de mise en oeuvre de l’action culturelle auprès des publics.

Bernard Szajner

Pionnier de l’aventure électronique en France et inventeur d’instruments incroyables, ses oeuvres sont de réelles performances hybrides alliant sons et images. Créateur de la harpe laser (1980) et autres machines bricolées (Snark-clavier contrôleur), l’artiste a exposé ses créations dans des lieux culturels importants, tel que le Centre Pompidou.

Pionnier de l’aventure électronique en France et inventeur d’instruments incroyables, ses oeuvres sont de réelles performances hybrides alliant sons et images. Créateur de la harpe laser (1980) et autres machines bricolées (Snark-clavier contrôleur), l’artiste a exposé ses créations dans des lieux culturels importants, tel que le Centre Pompidou.

Scenocosme

Le couple d’artistes Scenocosme réunit Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt. Leurs créations singulières prennent forme à travers diverses expressions : installations interactives, art plastique, art numérique, art sonore, performances collectives etc... En distillant la technologie numérique, ils en font ressortir des essences de rêve et de poésie, ils en utilisent ainsi la partie vivante, sensible voire fragile.

Le couple d’artistes Scenocosme réunit Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt. Leurs créations singulières prennent forme à travers diverses expressions : installations interactives, art plastique, art numérique, art sonore, performances collectives etc… En distillant la technologie numérique, ils en font ressortir des essences de rêve et de poésie, ils en utilisent ainsi la partie vivante, sensible voire fragile.

HP Process

Philosophe, critique d’art, écrivain et artiste multimédia, Philippe Boisnard ne cesse d’explorer notre futur immédiat au travers de performances audiovisuelles, d’installations interactives et de créations mettant en jeu le flux incessant des données qui transitent sur internet.

Philosophe, critique d’art, écrivain et artiste multimédia, Philippe Boisnard ne cesse d’explorer notre futur immédiat au travers de performances audiovisuelles, d’installations interactives et de créations mettant en jeu le flux incessant des données qui transitent sur internet.

Ana Dumitrescu

Le documentaire cinématographique est un genre en soi. Il est là pour interroger, informer ou juste faire rêver. Chaque film part d’une envie ou d’une urgence différente, chaque film possède son écriture de la plus magique à la plus austère car chaque film est là pour raconter une histoire: celle d’un peuple, celle d’un pays ou celle d’une simple vie. Cinéaste documentariste c’est à la fois être narrateur, subjectif, avoir des choses à dire ou à montrer, s’effacer et s’imposer à la fois.

Le documentaire cinématographique est un genre en soi. Il est là pour interroger, informer ou juste faire rêver. Chaque film part d’une envie ou d’une urgence différente, chaque film possède son écriture de la plus magique à la plus austère car chaque film est là pour raconter une histoire: celle d’un peuple, celle d’un pays ou celle d’une simple vie. Cinéaste documentariste c’est à la fois être narrateur, subjectif, avoir des choses à dire ou à montrer, s’effacer et s’imposer à la fois.

Simon Ouellet

Simon Ouellet est un artiste qui lie à la fois la technique et l’informatique. Son “Individu” conçu pour le Festival Zéro1 est une oeuvre où le BIG DATA part à la rencontre des spectateurs, l’ARDUINO se transforme en pièce métallique à base de soudures...une oeuvre qui cherche à décomposer le temps et l’espace.

Simon Ouellet est un artiste qui lie à la fois la technique et l’informatique. Son “Individu” conçu pour le Festival Zéro1 est une oeuvre où le BIG DATA part à la rencontre des spectateurs, l’ARDUINO se transforme en pièce métallique à base de soudures…une oeuvre qui cherche à décomposer le temps et l’espace.

Les commentaires sont clos.